La Semaine PRO.1

BTS communication : 2 semaines pour se surpasser, un programme pédagogique inédit pour compenser l’annulation du voyage à Londres de cette année.

Chaque année, les étudiants en 1ère année de BTS communication au Cesacom Lille et Paris ont l’occasion de profiter de la vie londonienne durant plusieurs jours. Le but de ce séjour est bien évidemment de pratiquer au mieux la langue de Shakespeare à travers diverses activités de communication, mais également de revenir avec des souvenirs et connaissances plein la tête. 

Cette année, au vu du contexte sanitaire, notre école de communication a dû annuler le voyage des PRO1. Cependant, le Cesacom Lille a décidé de mettre en place pour eux un programme pédagogique inédit, avec des matières en plus de celles du référentiel de l’Etat pour le BTS communication.


Un challenge créatif pour s’adonner à la direction artistique

Les Cesacomien.nes lillois.es ont débuté la semaine dans un élan de créativité au travers d’un module enseigné par Hugo ROUX, ancien étudiant du Cesacom devenu intervenant professionnel au sein de l’école. 

Cet auto-entrepreneur, directeur artistique et désormais spécialiste du design d’interface, possède également un label de musique. Par ailleurs, lorsqu’on évoque le sujet de l’enseignement, Hugo nous confie : “Je donne aussi des cours parce que j’aime bien ça. C’est génial de revenir au Cesa, je suis vraiment attaché à cette école et en termes de pédagogie, c’est agréable : la direction me fait confiance par rapport au contenu de mes cours et puis on apprend aussi beaucoup en passant de l’autre côté.

Durant ce module, les PRO1 ont travaillé sous forme de mini compétition : ils ont commencé par une introduction théorique pour leur apporter quelques notions de communication créative, puis ils ont formé des groupes de travail et présenté en fin de journée le fruit de leurs efforts, le tout en justifiant toujours leurs choix stratégiques et créatifs. 

Le brief du jour pour les PRO1 : réaliser une cover de single d’un artiste qu’ils ont choisi.

À ce sujet, Hugo nous donne son point de vue : “Il faut les intéresser, donc je leur laisse choisir l’artiste qu’ils souhaitent, et certains ont tout de suite eu beaucoup d’idées.” 

Grâce à ce challenge créatif, Hugo a inculqué aux étudiants de 1ère année quelques notions de direction artistique et de conceptualisation, le tout en laissant leur créativité et leurs envies s’exprimer !