OPÉRATION BAC+4

Nos chers étudiants en communication travaillent beaucoup mais ceux de quatrième année en font encore plus que les autres. Depuis septembre ils ont franchi presque toutes les épreuves : le Groka, le Plan Marchal, les compétitions… Mais il en reste une… Le mémoire !


« Mon mémoire pour un titre certifié »

Au Cesacom – une école de communication pas comme les autres, pour ceux qui seraient là par hasard – le diplôme n’est pas en chocolat (dixit un très jeune mais non moins célèbre président de la cinquième république). Au Cesacom, les étudiants sont formés pour être immédiatement opérationnels mais sans que leur cerveau soit oublié. C’est pourquoi au Cesacom, les étudiants postulant au titre certifié de « Manager en stratégies des communications » doivent rédiger un mémoire de recherche…


Une méthodologie Made in Fac

Lectures, rédaction, développements argumentatifs mettant en avant la « polyphonie », bibliographie et notes de bas de page sont les recettes d’un mémoire réussi ! L’occasion pour nos étudiants en communication de produire un véritable travail de recherche… un petit essai, pour ainsi dire. Et c’est aussi pour eux l’occasion d’aller consulter des chercheurs et des professionnels de la communication. Ils avaient déjà pu enrichir leur carnet d’adresses grâce au forum (cycle de conférences entièrement organisé par leurs soins) et ainsi bénéficier de regards affûtés sur les nombreuses thématiques qu’ils souhaitent traiter.


Bientôt dans les bacs

Fin mai, tout sera terminé ! Mémoires bouclés, imprimés en double exemplaire, déposés dans les célèbres « bacs à mémoires » pour enfin être soumis au détecteur de plagiat 2.0 du Cesacom : Philippe Oriol, son directeur pédagogique ! Une fois cette étape franchie, nos chers étudiants se verront attribuer une date de soutenance à laquelle ils défendront leur travail de vive voix. En bref, l’épreuve touche à sa fin…

Allez les pro 4, plus qu’un petit effort ! On est de tout cœur avec vous !